Vous êtes sur le point de dire OUI !…
Encore faut-il répondre à un certain nombre de conditions pour pouvoir se marier civilement en France à la mairie.
Quelles sont les conditions pour pouvoir se marier civilement en France ?
A quel âge peut-on se marier ? Quels liens de parenté interdisent le mariage ?
Distinctions entre mariage civil et mariage religieux.
Suivez le guide avec Mariage.fr

Conditions mariage mairie

Mariage civil

Pour pouvoir se marier civilement en France, c’est à dire à la mairie, il faut tout d’abord que les futurs mariés soient majeurs, c’est à dire aient 18 ans minimum. Il est possible à titre exceptionnel qu’un mariage incluant un mineur soit célébré, mais cela reste exceptionel et rare, et ce sera dans ce cas au Procureur de la République d’en décider, et si cela se fait, ce sera vraiment pour des motifs exceptionnels (grossesse par exemple).

Aucun des deux époux ne doit être déjà marié, ou plus exactement, les futurs époux doivent être dégagés d’un précédent mariage par décès ou divorce pour pouvoir se marier à nouveau. La femme divorcée ne pourra se remarier que 300 jours à dater de la date officielle de sa séparation (ordonnance de résidence séparée). Lorsque le divorce résulte de la conversion d’une séparation de corps, le mariage est alors possible dès le lendemain du jugement. A noter que la production d’un certificat médical de non grossesse abroge ce délai de 300 jours. Par contre, rien n’empêche les futurs époux à être déjà unis par un Pacs pour se marier (que ce soit entre futurs époux ou même qu’un des époux ne soit unis par un Pacs à toute autre personne, cela n’a pas d’importance, car le mariage a cette capacité à annuler le Pacs).

Il faut également détenir ce que l’on appelle la capacité juridique, c’est à dire être sain d’esprit. C’est ainsi qu’une personne majeure placée sous tutelle doit obtenir à la fois l’autorisation de son père et de sa mère ou, à défaut, l’autorisation du conseil de famille.

Enfin, pour pouvoir se marier civilement, il faut également ne pas être lié à l’autre par certains liens de parenté, légitimes ou naturels. Il est en effet interdit d’épouser un ascendant en ligne directe, un descendant ou son conjoint, un frère ou une sœur, un oncle ou une nièce, une tante ou un neveu.

Depuis mai 2013, il est également possible en France à deux personnes de même sexe de se marier civilement.

Conditions mariage civil

Mariage religieux

En ce qui concerne le mariage religieux, pour se marier à l’église, les deux conjoints ne doivent jamais y avoir été mariés. En effet, en principe, il n’est pas possible de se remarier à l’Église après un divorce, l’Église ne reconnaissant pas le divorce civil, le mariage reste donc toujours valable. « Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! » est il écrit dans l’Evangile.

Aussi, si l’on souhaite à tout prix se remarier à l’église, il faudra dans ce cas rédiger un texte expliquant les motifs de l’annulation. Ce sera alors un tribunal ecclésiastique qui prendra la décision finale de la nullité ou non du mariage. Si le mariage est considéré comme nul, alors la personne concernée pourra se remarier à l’Église. A noter aussi que l’église catholique, à ce jour, n’accepte pas de célébrer de mariage religieux entre personnes de même sexe.

 

Fiancés! Vous vous  posez certainement des questions sur comment organiser son mariage , décorer son mariage , où acheter sa robe de mariée , bagues de fiançailles, bouquet de fleurs alors ça tombe bien, nous avons traité tous ces sujets pour vous dans un seul Ebook. 

%d blogueurs aiment cette page :