Formation Assistant social

Trouvez la Bonne Formation

Quelles sont les qualités et compétences requises pour devenir assistant social ?

Le métier d’assistant social implique d’être constamment au contact d’autres personnes afin de les aider. Ainsi, des compétences en communication permettent à l’assistant de service social de s’exprimer clairement. Également, la compassion et la résistance psychologique sont des caractéristiques importantes pour exercer ce métier. En effet, l’assistant social est exposé à la souffrance et aux problèmes d’autrui, choses qui ne doivent pas l’affecter excessivement. Ainsi, équilibrer cela avec du recul permet à l’exerçant de ne pas s’impliquer trop personnellement aux difficultés auxquelles font face les personnes ou les familles. Enfin, la patience et le sens de l’organisation sont des qualités attendues pour devenir assistant social.

Quelles sont les missions d’un assistant social ?

Le but d’un assistant social peut être résumé à aider les personnes, les groupes ou les familles dans leurs différents problèmes. Cela paraît simple, mais cet objectif implique de nombreuses missions, telles que :

  • Être à l’écoute des personnes afin de déceler le problème ;
  • Conseiller et apporter des solutions ;
  • Informer sur les droits ou sur les lois qui peuvent protéger les personnes ou familles ;
  • Jouer le rôle de médiateur en cas de besoin ;
  • Aider dans les démarches auprès des services sociaux comme la caisse d’allocations familiales ou encore la mairie…

À savoir que l’assistant social travaille généralement dans le public ou le semi-public (hôpitaux, établissements scolaires, prisons…). Plus rarement, on peut trouver en entreprise.

Quel est le salaire d’un assistant social et quelles sont ses évolutions ?

Le salaire mensuel d’un assistant social varie selon où il exerce son métier. Dans la fonction publique d’État, qui est le plus répandu, son salaire commence dans les alentours de 1 500 € brut. S’il travaille dans un organisme de sécurité sociale ou de service pour personnes inadaptées ou handicapées, son salaire tournera autour de 1 800 €.

En montant les échelons et en accumulant les expériences, son salaire va croître. Ainsi, l’assistant social peut aller jusqu’à 3 000 €.

Quelles sont les formations possibles pour devenir assistant social ?

Seul un titulaire du Diplôme d’État d’Assistant de Service Social (DEASS) peut devenir assistant social. Pour cela, il faut suivre une formation d’assistant social, qui correspond à un bac +3 en école spécialisée. À savoir que les inscriptions se font sur Parcoursup.

Un autre moyen d’obtenir ce diplôme est le DUT carrières sociales en prenant l’option assistance sociale. Il s’agit d’une formation universitaire en 2 ans accompagnés d’une préparation au DEASS en 1 an. Les titulaires d’un bac général ou ST2S peuvent y déposer leur candidature.

Quelles sont les évolutions de carrière envisageables pour un assistant social ?

Les évolutions de carrière pour un assistant social s’orientent surtout vers l’encadrement. Par exemple, après 3 ans d’expérience, il est possible de passer le diplôme d’État d’ingénierie sociale (DEIS), ce qui ouvre les portes à des postes à responsabilité. Parmi ces postes, on retrouve notamment :

  • Conseiller technique d’association ;
  • Chef de service ou directeur d’établissement ou association ;
  • Responsable de circonscription d’action sociale.

Que faut-il retenir ?

L’assistant social est une personne visant à aider tous les individus qui frappent à sa porte, jeunes comme adultes. Ainsi, savoir communiquer et savoir orienter sont deux choses nécessaires à ce métier. Les femmes sont celles qui exercent le plus cette profession, à raison de 95 % d’assistantes sociales. Néanmoins, avec les difficultés toujours plus nombreuses et la précarité de plus en plus présente, ce métier est de plus en plus demandé. Ainsi, hommes comme femmes peuvent rapidement trouver un poste une fois le DEASS obtenu.

Changez de vie. Formez vous