Formation comment Devenir assistant juridique ?

formation vers un emploi

Devenir assistant juridique, quelles compétences avoir ? 

L’assistant juridique doit avoir des connaissances poussées en droit. La maîtrise du vocabulaire juridique et la notion des différentes procédures utilisées dans ce métier sont aussi requises. Il doit aussi faire preuve de discrétion et respecter la confidentialité des dossiers qu’il traite. De la rigueur est de mise en tout temps. 

Un bon assistant juridique doit avoir des talents de secrétaire. Si vous souhaitez suivre cette voie, vous devez donc avoir un bon sens relationnel et aussi de bonnes qualités rédactionnelles. Dans vos missions, vous serez souvent amené à rédiger des documents sérieux, qui sont souvent officiels. Il va sans dire que les fautes n’y seront pas tolérées. Vous devez ainsi maîtriser la dactylographie et les règles d’orthographe de la langue française. Une connaissance de l’anglais est aussi un atout. 

Un bon sens de l’organisation est aussi nécessaire pour gérer l’agenda de votre employeur et classer les différents documents qui vous seront confiés. Ces missions s’effectuent sur ordinateur, de ce fait, une bonne maîtrise de l’informatique est indispensable. 

Quelles sont les missions de l’assistant juridique ? 

L’assistant juridique peut exercer son métier au sein d’un cabinet d’avocat, de notaires ou d’huissier. Il peut aussi travailler au sein d’un cabinet juridique ou d’une collectivité territoriale. Peu importe la structure qui l’accueille, ses missions sont à peu près similaires à celles d’une secrétaire. Concrètement, cela consiste à :

  • Accueillir la clientèle ;
  • Suivre les dossiers en cours ;
  • Gérer le planning et les rendez-vous ;
  • Rédiger des actes officiels ;
  • Se renseigner sur l’évolution de la législation. 

Quel salaire touche un assistant juridique à ses débuts ?

En tant qu’assistant juridique, votre salaire dépend essentiellement du niveau de formation. Il varie aussi selon la taille de la structure pour laquelle vous travaillez et l’importance du poste que vous occupez. D’une manière générale, à vos débuts, vous pourriez percevoir entre 1 800 et 2 300 euros. 

Quelles sont les formations à suivre pour devenir assistant juridique ? 

Il existe diverses formations d’assistant juridique. Après le baccalauréat pro gestion-administration ou un bac techno STMG, vous pouvez décrocher un BTS en assurance ou en gestion de la PME. Vous pouvez aussi obtenir une licence professionnelle en activités juridiques, en droit pratique juridique de l’entreprise ou une licence en droit classique. 

Si vous êtes en reconversion, optez pour une formation via un contrat de professionnalisation. Vous obtiendrez alors un titre d’assistant juridique certifié par l’État. Votre certificat sera inscrit au répertoire national des certifications professionnelles niveau III. 

Cette formation d’assistant juridique dure 18 mois et vous permettra d’acquérir les bases pour travailler au sein d’un cabinet juridique. Gestion administrative et juridique, techniques de communication, gestion-comptabilité sont autant de notions abordées au cours de cette formation. 

Quelles sont les évolutions de carrière possibles pour un assistant juridique ? 

Les possibilités d’évolution de carrière sont diverses pour un assistant juridique. Avec de l’expérience, vous pouvez passer des examens afin de devenir clerc d’huissier ou de notaire. En fonction de votre diplôme initial, vous pouvez aussi passer des concours administratifs afin de devenir greffier ou secrétaire administratif. Si vous travaillez en entreprise, il vous est possible de monter en grade et d’occuper le poste d’analyste juridique. 

En conclusion

Une formation en BTS ou en licence ou dans le cadre d’une reconversion professionnelle vous permet de devenir assistant juridique. Avec de l’expérience, vous évoluez rapidement dans ce métier. Découvrez d’autres formations valables dans le secteur juridique si l’univers du droit vous passionne.

Changez de vie. Formez vous