Formation comment Devenir auxiliaire de crèche

Trouvez la Bonne Formation

Quelles sont les compétences et qualités requises pour exercer le métier d’auxiliaire de crèche ?

La mission principale de l’auxiliaire est d’apprendre aux enfants à se socialiser pour les préparer à l’école. Les services de garde d’enfants sont indispensables si les parents travaillent. Il est important que ce soit une personne sûre et compétente.

Pour être auxiliaire de crèche, il faut être capable de prendre en charge les enfants en très bas âge. En effet, les parents peuvent lui confier la garde de leur nourrisson. La patience est de rigueur vue que les enfants pleurent en permanence.

Ce métier nécessite d’avoir la fibre maternelle : s’occuper des enfants engage votre responsabilité. Chacun évolue à son rythme et l’auxiliaire doit prendre soin de tous les membres de la petite tribu. Le sens de l’écoute est important pour déceler leurs moindres besoins.

À part cela, le métier demande de savoir garder son calme face à des situations sous pression. La surveillance doit être permanente pour éviter les accidents. Heureusement, pour garder un œil sur les enfants, et réussir dans ce travail, l’auxiliaire de crèche peut s’appuyer sur l’auxiliaire de puériculture.

Quelles sont les tâches associées au métier d’auxiliaire de crèche ?

Dans son quotidien, l’auxiliaire de crèche doit assurer l’accueil des enfants et de leurs parents. À leur arrivée, le plus difficile est de rassurer les parents et de les mettre en confiance les parents. Il faut aussi savoir rassurer les enfants. Il en est de même pour la sortie en fin de journée.

Quant au respect de l’hygiène, l’auxiliaire est là pour enseigner les gestes à adopter : vestimentaire, motrice ou alimentaire.

Durant la journée, il faut occuper les enfants et leur offrir ce dont ils ont besoin. À chaque âge, une activité physique et motrice est à programmer tout en se conformant à la politique de l’établissement.

  • Les activités peuvent être orientées vers :
  • Les programmes d’éveil et d’expression ;
  • La découverte de jeux sociaux.

L’auxiliaire prend aussi part aux tâches courantes dans la crèche : entretien des locaux et des matériels. Il doit faire appel à sa créativité pour participer et proposer des idées d’amélioration de la pédagogie.

Quels salaires pour un débutant et évolution possible pour un auxiliaire de crèche ?

Le salaire moyen d’un auxiliaire de crèche est de 1 300 à 1 800 euros brut par an, et ce, en dehors des primes. En effet, ces dernières constituent une grande partie de son revenu.

Quelles sont les formations possibles pour devenir auxiliaire de crèche ?

La formation n’est pas indispensable pour pratiquer ce métier, mais nécessaire pour faciliter une reconversion professionnelle et pour évoluer dans le secteur. Le cursus peut être initial ou continu, dont les plus courantes sont :

  • BEP SS carrière sanitaires et sociales ;
  • BPJEPS : brevet professionnel de la jeunesse de l’éducation populaire ;
  • CAP petite enfance.

Les chances d’intégrer une collectivité territoriale ou une structure privée augmentent grâce à ces formations.

Quelle évolution de carrière pour un auxiliaire de crèche ?

Le métier d’auxiliaire de crèche est en plein essor. La demande ne cesse d’augmenter chaque année. C’est devenu un service indispensable pour les familles. Les recruteurs recherchent des personnes qualifiées et formées pour assurer une prestation de qualité.

Il existe plusieurs évolutions qui peuvent être atteintes soit par l’expérience soit par la formation :

  • Après quelques années d’expérience : animateur petite enfance ;
  • Trois années d’expérience et réussir le concours d’entrée de IFSI ou institut de formation en soin infirmier ;
  • Passer un concours : aide-soignant.

À retenir

Vous aimez passer du temps avec des enfants, en particulier ceux qui ont moins de 3 ans ? Le métier d’auxiliaire de crèche est fait pour vous. Patience, écoute, maîtrise de soi sont les qualités à avoir. Découvrez d’autres formations liées à la petite enfance.

Formation Métiers d’Avenir