Formation comment Devenir chauffeur de taxi ?

Formez-vous avec des experts

Quelles sont les qualités et compétences requises pour devenir chauffeur de taxi ?

Pour être chauffeur de taxi, il faut détenir un permis B. Votre connaissance de la ville est un atout pour faire gagner un temps précieux à vos clients. En effet, vous avez ainsi la possibilité de proposer les meilleurs itinéraires pour éviter les embouteillages.

Pour honorer les demandes des clients, le chauffeur de taxi doit être ponctuel. Face au stress et pour appréhender les situations difficiles, le calme est de rigueur. Certains clients peuvent avoir abusé de l’alcool, sont agressifs et le plus souvent pressés.

Le chauffeur de taxi doit rester courtois et avoir une présentation soignée. Il est le premier responsable de la sécurité des passagers. Une bonne condition physique est importante même si les horaires de travail peuvent être décalés.

Les rôles associés à la fonction de chauffeur de taxi

Contrairement au chauffeur d’agence qui reçoit ses courses par appel téléphonique, le chauffeur de taxi doit conduire un client d’un point A à un point B. Pour des raisons de sécurité, son temps de travail ne doit pas excéder 10 h par jour.

Le chauffeur ne conduit pas uniquement son passager, il en est également responsable. Il peut transporter les bagages à la voiture ou porter assistance à une personne âgée. La voiture doit rester propre. Un entretien technique régulier est préconisé pour éviter les pannes. La facture des courses est émise grâce à un compteur horométrique.

Salaire d’un chauffeur de taxi débutant

Le salaire d’un chauffeur de taxi débutant est de 1 430 euros brut mensuels. Il peut s’additionner à 30 % des recettes et des pourboires pour les chauffeurs salariés.

Au début de sa carrière, le chauffeur travaille au moins une dizaine d’heures par jour durant 6 jours par semaine. Le travail de nuit, en jour férié ou en weekend permet de gagner plus d’argent.

Certains taxis optent pour la collaboration avec les autorités organisatrices de transport comme les municipalités pour proposer des circuits touristiques. La maîtrise de l’anglais est un véritable atout dans ce métier.

Formations possibles pour devenir chauffeur de taxi

Pour exercer le métier de chauffeur de taxi, il faut posséder le certificat de CCPCT (Certificat Capacité Professionnelle de Conducteur de Taxi). Pour prétendre à ce titre, les conditions sont :

  • Être titulaire de permis B durant au moins 3 ans ;
  • Détenir un CAP au minimum ;
  • Posséder un diplôme de secourisme de premier niveau ;
  • Présenter un casier judiciaire vierge ;
  • Obtenir un certificat médical d’aptitude au métier.

Les épreuves à passer pour décrocher ce certificat se divisent en deux. Une partie théorique permettant de vérifier ses connaissances en matière de :

  • Sécurité routière ;
  • Géographie du département ;
  • Code de la route ;
  • Règlementation de la profession.

Une partie pratique qui est une simulation de course réalisée avec un faux client d’un point A à un point B.

Évolution de carrière pour un chauffeur de taxi

Le chauffeur de taxi peut exercer sous trois statuts : locataire, artisan ou salarié. Le plus rentable est de travailler à son compte sous le statut d’artisan. Pour cela, il faut posséder sa propre licence. Le prix de cette dernière varie suivant la localisation : de 30 000 euros pour une petite commune à 250 000 euros pour une grande ville.

Vous pouvez faire une demande de licence auprès de la mairie. Toutefois, il faut 9 à 10 ans pour obtenir l’autorisation de stationnement.

En résumé

Le chauffeur de taxi a la chance de pouvoir régler son temps de travail à sa guise. Pour exercer ce métier, il faut passer une formation de chauffeur de taxi obligatoire et posséder une licence. Si le domaine du transport vous intéresse, n’hésitez pas à consulter les formations existantes.

Changez de vie. Formez vous