Formation comment devenir couturier

Formez-vous avec des experts

Quelles sont les compétences requises pour devenir couturier ?

Le couturier doit avoir un réel sens de l’esthétique. Son travail requiert une vision avant-gardiste pour susciter l’envie dans ses créations. 

Le couturier suit de près les dernières tendances et reste à l’affût de l’évolution de la mode. Il est passionné et patient, certaines réalisations et leurs retouches nécessitant des dizaines d’heures de travail.

Le métier de couturier requiert également une grande habileté manuelle. Une bonne organisation et de la rigueur sont également de mise pour devenir couturier. 

Par ailleurs, le couturier est tenu de connaître les différents tissus ainsi que leurs particularités. Une formation couturier peut ainsi être d’une aide précieuse pour renforcer ses capacités. 

Quelles sont les tâches associées à la fonction de couturier ?

Qu’il exerce au sein d’une maison de haute couture ou bien à son compte, le couturier est en charge de plusieurs missions :

  • Être à l’écoute des demandes de ses clients ;
  • Prendre les mesures précises ;
  • Choisir les tissus et les couleurs du vêtement ;
  • Dessiner un patron puis découper les pièces ;
  • Apporter les ajustements à l’issue du premier essayage ;
  • Réaliser les finitions ;
  • Apporter des retouches et des ajustements sur divers vêtements. 

Il convient de souligner la différence entre le couturier et le tailleur, qui lui ne confectionne que des vêtements masculins. Notez également que selon ses spécialités, le couturier peut également réaliser des accessoires. 

Quel est le salaire d’un couturier débutant ? Quelle évolution possible ?

Un couturier débutant perçoit un salaire avoisinant le SMIC. Il peut ensuite gagner jusqu’à 1 700 € brut par mois. Toutefois, sa rémunération évolue en fonction du fait qu’il soit salarié au sein d’un atelier artisanal ou industriel.

En cours de carrière, le couturier peut toucher entre 1 800 € et 2 000 € brut par mois. Il peut également percevoir d’éventuelles primes de productivité.

Sachez par ailleurs qu’un chef couturier de théâtre, cinéma et audiovisuel peut gagner jusqu’à 3 500 € brut par mois.

Quelles sont les formations possibles pour devenir couturier ?

Il est possible d’accéder au métier de couturier à l’issue de l’obtention d’un CAP métiers de la mode. Des diplômes de niveau bac (bac pro des Métiers de la mode) et bac +2 (diplôme des Métiers d’art costumier réalisateur) permettent diverses spécialisations. 

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, il est nécessaire de suivre une formation couturier. Vous pouvez vous rapprocher de votre conseiller Pôle emploi pour plus d’informations sur les possibilités de financement de votre formation.

Il convient de souligner qu’il est possible d’exercer sans diplôme d’études particulier, à condition de disposer d’une expérience professionnelle en couture ou en fourrure. 

Quelle évolution de carrière envisager pour un couturier ?

Un couturier expérimenté de plusieurs années peut envisager de reprendre ou de créer son propre atelier. Notez qu’en France, l’industrie du textile permet encore diverses opportunités.

S’il a évolué au sein d’un atelier industriel, le couturier peut devenir responsable d’équipe et encadrer plusieurs couturiers. 

En suivant une formation couturier spécialisée, il peut également devenir costumier-réalisateur. Cette fonction lui permettra plus tard d’accéder au poste de chef costumier ou chef couturier.

Pour conclure

Le couturier manie habilement ses outils pour confectionner des vêtements et accessoires sur mesure. Il met à l’œuvre ses capacités techniques et créatives pour marier couleurs, tissus et matières. Tenez-vous informés des différentes formations art, culture, mode et audiovisuel pour optimiser vos chances d’exercer votre métier idéal !

Changez de vie. Formez vous