Formation comment devenir cuisinier

Formez-vous avec des experts

Quelles sont les compétences requises pour devenir cuisinier ?

Le cuisinier professionnel doit posséder diverses qualités pour exercer efficacement, dont l’une des plus importantes est le sens artistique. Le cuisinier doit disposer de la fibre créative pour la composition des plats, mais également pour leur présentation. 

Notez également que le cuisinier travaille dans la chaleur des cuisines et reste debout durant presque tout le service. Le métier de cuisinier requiert ainsi une bonne résistance physique pour suivre un rythme parfois effréné.

En fonction de ses responsabilités en cuisine, il fait appel à son autorité pour conduire son équipe. Une bonne organisation ainsi qu’une gestion efficace du stress sont également de rigueur. 

Le cuisinier doit savoir s’adapter à différents types de clientèles, car il est parfois amené à exercer dans divers établissements au cours de sa carrière.  

Quelles sont les tâches rattachées au métier de cuisinier ?

Le cuisinier entame son travail dès le marché, et jusqu’à la préparation des assiettes. Ses activités principales sont notamment :

  • Déterminer la quantité de nourriture nécessaire ;
  • Se charger des achats et de la qualité des produits ;
  • Élaborer les plats et préparer le menu (entrées, plats, desserts) ;
  • Réaliser le dressage ;
  • Nettoyer la cuisine à la fin du service.

Quel est le salaire d’un cuisinier débutant ? Quelles évolutions possibles ?

Le salaire mensuel d’un cuisinier débutant s’élève approximativement à 1 700 €, se basant sur le SMIC hôtelier. Sa rémunération évolue en fonction de son expérience, mais dépend également de l’établissement dans lequel il travaille. Plusieurs paramètres tels que le nombre de couverts servis ainsi que l’autonomie demandée entrent également en jeu dans la fixation du salaire. Il peut exercer dans un restaurant, dans une brasserie, dans une entreprise ou encore dans la restauration collective. 

En fin de carrière, le cuisinier peut toucher jusqu’à 2 800 €/mois.

Quelles sont les formations à suivre pour devenir cuisinier ?

Pour exercer en tant que cuisinier, il est préférable de suivre une formation cuisinier. De plus, plusieurs diplômes d’État sont délivrés pour permettre l’exercice du métier de cuisinier. Plusieurs écoles proposent des formations en alternance avec contrat de professionnalisation, en vue de l’octroi de ces diplômes. Il est également possible de suivre une formation cuisinier en apprentissage.  

Plusieurs diplômes du niveau CAP sont également accessibles, tels que le CAP cuisine ou le CAP APR (Agent Polyvalent de restauration). Pour le niveau bac et BTS, il existe entre autres un BTS management en hôtellerie-restauration option B management d’unité de production culinaire. 

Quelle évolution de carrière envisager pour un cuisinier ?

Après l’acquisition de plusieurs années d’expérience, le cuisinier peut prétendre à plusieurs postes, notamment à celui de second, de chef de partie, ou de gérant de restaurant. S’il dispose des compétences requises, il peut devenir directeur de la restauration et sera le supérieur hiérarchique de l’ensemble du personnel de cuisine. 

Il est également possible d’envisager une évolution professionnelle du cuisinier vers la direction générale d’une société de restauration. Le cuisinier peut aussi créer sa propre entreprise ou exercer à son compte. 

En résumé

Le métier de cuisinier implique non seulement un réel savoir-faire culinaire, mais également une grande capacité d’adaptation. Il est possible de suivre une formation cuisinier afin d’obtenir un diplôme d’État certifiant l’aptitude à exercer. Vous pouvez parcourir les formations dans le domaine hôtellerie-restauration et tourisme pour encore plus de possibilités.

Changez de vie. Formez vous