Formation comment Devenir douanier

Changez de vie. Formez vous

Qu’est-ce qu’il faut retenir du métier de douanier ?

Faisant partie de l’administration fiscale, le douanier est un représentant légal de l’État. Il mène des enquêtes pour découvrir les non-régularités que ce soit au niveau de l’aéroport, des frontières, des ports ou dans les entreprises. Retrouver dans cet article quels sont les différents aspects du métier de douanier.

Les compétences requises pour le métier de douanier

Le douanier possède un véritable sens du contrôle. En maîtrisant les différentes lois et les différents règlements, il discerne la moindre des erreurs et des anomalies. En étant rattaché à la section Contrôle des opérations commerciales et d’administration générale, il scrute les détails et vérifie le règlement des taxes douanières.

S’il appartient à la branche surveillance, le douanier détient une arme et porte un uniforme pendant son service. Il doit être courageux pour la réalisation des descentes sur terrain. En effet, le douanier peut être amené à faire face au danger : débusquage des contrebandes et des contrefaçons.

Tâches associées à la fonction de douanier

Les contrôleurs de douane ou douaniers sont des fonctionnaires de la Direction Générale des Douanes et des Droits Indirects (DGDDI). Cette dernière se rattache au ministère de l’Économie et des Finances.

Leurs missions sont triples, à savoir :

  • Encaisser les impôts indirects, la TVA et les droits des douanes pour des produits importés tels que les tabacs, alcools ou encore produits pétroliers ;
  • Lutter contre les falsifications de différentes formes et défendre le territoire ;
  • Sécuriser et faciliter les échanges économiques des entreprises.
  • La protection du territoire peut être exercée par contrôle des frontières, sur les sites portuaires et aéroportuaires, ainsi qu’au niveau des côtes.

Salaire d’un débutant et évolution dans le métier de douanier

Le salaire dépend du niveau du douanier. L’agent de constatation des douanes dans une branche commerciale gagne 2 083 euros contre 2 208 euros s’il opère dans la branche surveillance.

Un contrôleur des douanes et droits indirects gagne 2 233 euros au niveau de la branche commerciale et 2 308 euros pour la surveillance. Un inspecteur des douanes et des droits indirects gagne environ 2 773 euros.

Formation possible pour accéder au métier de douanier

Pour devenir douanier, il faut passer un concours. Ce dernier se départage en trois branches et se subdivise en trois niveaux :

  1. Concours A au niveau Licence : pour devenir inspecteur des douanes et des droits indirects ;
  2. Concours B au niveau Bac : contrôleur des douanes et des droits indirects ;
  3. Et concours C ou DNB : Agent de constatation des douanes et droit indirect accessible par le biais du concours commun des ministères des Finances.

Les trois branches sont : opérations commerciales, administration générale et surveillance. Les matières à concourir dépendront de ces branches.

Mis à part les conditions de diplôme, le candidat doit :

  • Être de nationalité française ou ressortissant de l’Union européenne ou d’un État partisan à l’accord sur l’espace économique européen ;
  • Bénéficier de ses droits civiques ;
  • Être en règle concernant le service national ;
  • Avoir une bonne condition physique.

La réussite au concours permet d’accéder à la formation de douanier, laquelle est une discipline technique qui dure en moyenne 18 semaines.

Métier de douanier : les évolutions de carrière possibles

L’évolution passe majoritairement par la réussite de concours en interne. Ces derniers permettent de gravir les échelons et de les gravir en compétence.

L’agent de constatation de douanes réalise des missions de contrôles, de suivi et d’encaissements des taxes. Les fonctions qu’il peut exercer sont diverses : motocycliste des douanes, mécanicien, marin, maitre-chien.

Le contrôleur des douanes et droits indirects assure différentes fonctions telles que : pilote d’avion ou d’hélicoptère, rédacteur, vérificateur de marchandises, enquêteur, informaticien, chef d’équipe, etc.

L’inspecteur des douanes et droits indirects de catégorie A peut devenir : chef de service, formateur, inspecteur poursuivant, officier de douane judiciaire, conseil aux entreprises, ou encore inspecteur du recouvrement.

Pour conclure

Le métier de douanier est un travail axé sur le contrôle, la vérification et l’enquête. Afin de devenir douanier, il faut donc posséder une aptitude technique imparable. Pour accéder aux différents métiers de la douane, n’hésitez pas à consulter les formations y afférentes.

Formez-vous avec des experts