Formation comment Devenir topographe

formation vers un emploi

Quelles sont les compétences requises pour être topographe ?

Le topographe doit être à la fois un homme de terrain et de bureau : lieu où il s’occupe de la retranscription des données recueillies. Le métier exige la maîtrise de différents instruments qui permettront d’effectuer les relevés topographiques et mesures sur terrain. Également, certains logiciels serviront pour dessiner les cartes et plans, mais aussi à effectuer les calculs et DAO correspondants.

Être topographe implique de connaître les dernières tendances technologiques dans le domaine. Ainsi, il doit par exemple maîtriser les repérages satellites et l’usage de GPS.

Pour être topographe, il faut avoir de la rigueur. Il importe également de posséder une grande capacité d’analyse et savoir synthétiser. Suivant les situations de travail, le topographe choisit les méthodologies à appliquer tout en faisant preuve de minutie dans l’exécution de ses tâches.

Quelles sont les missions d’un topographe ?

Concrètement, le topographe géomètre effectue les relevés métriques qui serviront à concevoir des cartes exactes et détaillées du terrain. Il possède l’aptitude technique et juridique pour mesurer et délimiter une propriété.

Il délivre par la suite diverses informations indispensables comme :

  • Le relevé foncier ;
  • Les bornages ;
  • La division foncière ;
  • Les relevés d’architecture.

Le topographe peut agir seul ou avec une équipe. Il est le chef d’orchestre quand il s’agit d’études et de travaux topographiques. Il réalise non seulement l’ensemble de l’étude, mais détermine aussi les limites des biens fonciers et la création des aménagements.

Quel est le salaire d’un topographe débutant ?

Concernant le salaire, il dépend du niveau de qualification du topographe. Un géomètre débutant de niveau BTS gagne en moyenne 1 750 euros brut mensuel. Un ingénieur du domaine quant à lui, gagne entre 3 000 à 4 100 euros brut par mois.

Quelles sont les formations disponibles pour devenir topographe ?

Pour devenir topographe, il existe différents niveaux d’études possibles. Pour exercer le métier de technicien géomètre, il faut décrocher le bac professionnel TGT. Après le bac, il existe un diplôme de BTS Métier du géomètre-topographe et de la modélisation numérique. 

En étant titulaire d’un bac +3, il est possible d’être qualifié technicien supérieur. Le diplôme de licence professionnel en cartographie et système informatique géographique du topographe lui permet d’accéder à différents réseaux professionnels. Il peut se spécialiser dans la voirie, l’ETSP, l’urbanisme et la géomatique.

Le topographe peut se former jusqu’au niveau bac +5 pour devenir ingénieur topographe ESGT, ESTP et INSA. 

Quelles sont les évolutions de carrière pour un topographe ?

La formation de géomètre topographe permet d’accéder à un meilleur poste. Le topographe peut suivre un parcours précis pour acquérir des titres. Il a la possibilité d’évoluer dans différents domaines entrepreneurials :

  • Génie civile ;
  • Bâtiment Travaux Public ;
  • Urbanisme ;
  • Agriculture ;
  • Aménagement du territoire.

Le géomètre peut exercer dans le secteur public en étant fonctionnaire du service du cadastre, de l’institut géographique national ou dans l’enseignement. Il peut également être amené à travailler dans des bureaux d’études au sein des cabinets de BTP, des cabinets de géomètres ou des sociétés de topographie.

L’ingénieur topographe peut exercer en choisissant une profession libérale. Il suffit qu’il soit membre de l’ordre des géomètres : ingénieur de formation, expert foncier et diplômé par l’État.

Pour conclure

Le métier de topographe permet de manipuler des instruments peu communs. Les applications et réalisations résultent d’un long processus d’apprentissage. Pour connaître les différentes formations en rapport avec le secteur du BTP, consultez nos pages.

Changez de vie. Formez vous