Formation Devenir hôtesse de l’air

Formation Métiers d’Avenir

Quelles sont les qualités et les compétences requises pour devenir hôtesse de l’air ?

Qui dit hôtesse de l’air, dit grande résistance physique et sens du service, car cette professionnelle doit effectuer une multitude de tâches à chaque vol. Représentant la compagnie aérienne, elle doit toujours être en forme et avoir une excellente présentation malgré le rythme de travail. Elle sera également la première responsable des passagers de nationalité confondue et doit par conséquent avoir une bonne maîtrise de quelques langues étrangères.

Ainsi, l’anglais s’avère obligatoire afin d’assurer une communication fluide avec la majorité des passagers. La connaissance de l’allemand, l’espagnol, le mandarin ou l’italien sera un véritable atout. Garante du bon déroulement du vol, l’hôtesse de l’air doit faire preuve de courtoisie, d’adaptabilité et de sang-froid, quelle que soit la situation.

Quelles sont les tâches à accomplir dans le cadre du métier d’hôtesse de l’air ?

Sous la responsabilité du commandant de bord, l’hôtesse de l’air est chargée de :

  • Accueillir les passagers à bord ;
  • Contrôler les équipements de sécurité avant le décollage ;
  • Présenter aux passagers les consignes de sécurité pendant le vol ;
  • Garantir le bien-être et le confort des passagers ;
  • Distribuer des plateaux de boissons et de repas à tous les passagers ;
  • Commercialiser des produits duty free sur les vols vers l’étranger ;
  • Gérer le stock des repas et rafraîchissements à servir à bord de l’avion.

Quelle rémunération pour une hôtesse de l’air ? Le salaire peut-il évoluer ?

La rémunération mensuelle d’une hôtesse de l’air débutante est aux environs de 1 500 €. Cela varie selon la compagnie aérienne. Par ailleurs, les primes pour les vols de nuit ou les déplacements permettent une rémunération plus généreuse. Après 12 mois de service, le salaire brut de l’hôtesse de l’air peut atteindre les 2 000 €. Ce chiffre tend à augmenter en fonction des compétences ainsi que l’évolution de poste du professionnel.

Quelles sont les formations à suivre pour décrocher le poste d’hôtesse de l’air ?

Les candidats pour le poste d’hôtesse de l’air doivent être titulaires d’un diplôme de Bac, ou idéalement d’un Bac +2. Selon la compagnie aérienne, un certificat TOEIC pourrait être exigé afin de prouver une parfaite maîtrise de la langue anglaise à l’orale.

Afin de préparer le postulant aux réalités du métier, il faut suivre une formation spécifique organisée par les organismes agréés par la DGAC et qui se finit par le certificat Cabin Crew Attestation (CCA). La formation dure 140 heures au minimum afin d’avoir des connaissances de base sur l’aviation, la surveillance des passagers, l’identification des produits dangereux ainsi que les premiers secours. Pour obtenir le CCA, chaque postulant est soumis à une épreuve théorique et pratique (natation, sécurité-sauvetage et secourisme). Enfin, une visite médicale est requise pour justifier l’aptitude physique et psychologique du futur personnel navigant.

Quelles sont les éventuelles évolutions de carrière pour un steward ou une hôtesse de l’air ?

Au fil du temps, une hôtesse de l’air peut décrocher le poste de chef de cabine. Ce métier consiste à diriger l’équipe de stewards et d’hôtesses de l’air d’une compagnie aérienne. Avec une promotion interne, il est également possible de pratiquer la profession de chef des Personnels Navigants Commerciaux ou d’instructeur.

Quels sont les points essentiels à retenir ?

Les métiers à bord d’un avion consistent à garantir la sécurité de tous les passagers. Si vous souhaitez devenir hôtesse de l’air, préparez-vous à faire preuve d’une serviabilité et d’une grande résistance physique. Métier exige, perfectionnez votre niveau en langues étrangères grâce à des formations en langue.

Trouvez la Bonne Formation