Formation Devenir préparateur en reconstruction

Formation vers un emploi

Quelles sont les qualités et compétences requises ?

Le préparateur en déconstruction travaille au sein d’entreprises du bâtiment et des travaux publics ou pour des entreprises de recyclage des matériaux. Il intervient au moment des travaux préparatoires d’une démolition. À l’aide de machines adaptées et sous la direction du chef de chantier, il repère, sépare et enleve les différents matériaux.

Les qualités du préparateur en déconstruction :

  • Bonne condition physique
  • Gestion du stress, respect des dates butoirs
  • Travai d’équipe
  • Respect des consignes de sécurité

Les compétences techniques du couvreur :

  • Tronçonnage de béton, ferraille
  • Utilisation d’engins de manutention
  • Connaissances basiques en maçonnerie
  • Sécurisation chantier, application des postures de manutention
  • Découpage murs, toitures

>>Trouvez une formation dans le domaine de l’immobilier, BTP et Urbanisme éligible au Compte Personnel de Formation (CPF).

Quelles sont les tâches associées à la fonction ?

S’inscrivant dans les objectifs de recyclage de la loi de la transition écologique, le métier a évolué vers la démolition sélective. Il s’agit de démonter successivement les matériaux réutilisables pour les recycler dans de nouvelles constructions.

Le préparateur en déconstruction traite les matériaux tels que : pierres, briques, tuiles et terre. Il valorise les déchets grâce au concassage, criblage et tri mécanique. Le préparateur ne prend pas en charge le traitement de l’amiante, le retrait/confinement est délégué à une entreprise spécialisée.

Quel salaire pour un préparateur en déconstruction ?

Au cours de sa carrière, son salaire évoluera de 19 840 à 26 800 € brut annuel en moyenne selon son expérience.

Une prime de panier peut être attribuée, sans obligation de la part de l’employeur, elle représente en moyenne 9 € net par jour.

Un démolisseur ayant dix ans d’expérience sera considéré cadre, gagnera en moyenne 26.800 € brut par an.

Quelles sont les évolutions de carrière envisageables ?

Justifiant une expérience significative, le préparateur pourra devenir chef d’équipe. Un démolisseur titulaire du bac pro technicien du bâtiment et réalisation de gros oeuvre deviendra chef de chantier. Il diversifiera son activité avec la pyrotechnie ou la déconstruction de bateaux et d’automobiles.

Pour résumer

Le métier de préparateur en déconstruction correspond de plus en plus à déconstruire et plus à démolir. Les spécialistes du chantier procèdent au tri sélectif des matériaux ce qui demande une organisation spécifique.

Changez de vie. Formez vous