Formation pour devenir ébéniste

Changez de vie. Formez vous

Quelles sont les compétences nécessaires pour être ébéniste ?

Pour devenir ébéniste, vous devez avoir une grande imagination et être créatif. Ces compétences sont nécessaires pour dessiner et réaliser des objets originaux. Un grand sens de l’esthétique et de la qualité est également un prérequis.

Un ébéniste doit être adroit de ses mains. Vous devrez donc savoir aplanir, assembler, cirer, raboter et vernir le bois ou d’autres matériaux. Pour bien réaliser ces tâches, une bonne condition physique est exigée.

Enfin, des compétences techniques vous seront nécessaires en tant qu’ébéniste. Vous devrez notamment avoir une bonne perception des volumes et savoir faire des esquisses.

Quel est le rôle d’un ébéniste ?

Le métier d’ébéniste se divise en différentes catégories. L’ébéniste-menuisier se charge des aménagements en bois, PVC ou autres matériaux en intérieur et en extérieur. Pour sa part, l’artisan-ébéniste crée des mobiliers en bois uniques. L’ébéniste-restaurateur, quant à lui, effectue la réfection des meubles abîmés. Un ébéniste-agenceur fabrique des meubles personnalisés et se charge de leur pose. Enfin, un ébéniste d’art crée des mobiliers originaux ou en édition limitée.

Peu importe sa spécialisation, un ébéniste se conforme aux attentes de ses clients. À partir de leurs directives, il établit des maquettes qu’il devra concrétiser. Pour cela, il sélectionne différents matériaux et des ornements. Une fois les finitions accomplies, le produit final est remis au client. Il peut aussi réparer des meubles uniques ou en série.

Quel est le salaire d’un ébéniste débutant ?

Le salaire d’un ébéniste dépend de son secteur d’activité. Un professionnel travaillant pour une entreprise ou pour un artisan gagne entre 1 700 et 1 800 euros net par mois. S’il exerce à son compte, un ébéniste peut percevoir 1 900 à 2 300 euros net mensuels.

Quelles sont les formations pour devenir ébéniste ?

De nombreuses formations d’ébéniste sont actuellement disponibles. Du CAP au bac +3, ces cursus vous procurent les connaissances nécessaires pour exercer cette profession. Voici quelques formations à suivre pour être ébéniste :

  • Le CAP Ébéniste ou Dessinateur pour l’ameublement ;
  • Le BTM — brevet technique des Métiers d’ébéniste (niveau bac) ;
  • Le DMA Arts de l’habitat, options décors et mobilier spécialité ébénisterie (niveau bac+2) ;
  • DN MADE —diplôme national des Métiers d’art et du design mentions : objet, patrimoine (niveau bac+3).

Les professionnels en reconversion souhaitant devenir ébénistes doivent décrocher un CAP. Un diplôme option Arts du bois ou Ébéniste leur permettra d’exercer ce métier. Pour l’obtenir, ils peuvent suivre une formation continue.

Quelles sont les évolutions de carrière pour un ébéniste ?

Les industries de meubles et les enseignes d’ameublement sont les principaux concurrents de l’ébéniste. Elles font donc rarement appel à ce type d’artisan. De ce fait, l’ébéniste a très peu de perspectives d’évolution de carrière. L’idéal pour lui est de travailler à son compte, car l’engouement actuel pour le bois et d’autres matériaux nobles lui assure une bonne clientèle.

Pour conclure

Devenir ébéniste est possible grâce aux multiples formations existantes. À tout moment, vous pouvez choisir de vous lancer dans cette carrière et de vous y spécialiser. Bien sûr, débuter dans ce métier n’est pas facile. Toutefois, avec de l’expérience, vous étofferez progressivement votre clientèle. Pour obtenir davantage d’informations, n’hésitez pas à découvrir les autres formations correspondant au secteur du travail du bois.

Formez-vous avec des experts