Formation pour devenir grutier

Changez de vie. Formez vous

Quelles sont les qualités et les compétences requises pour devenir grutier ?

Parmi les principales qualités du grutier se trouvent la rigueur et la précision. De telles qualités lui permettent d’assurer la conduite des engins de levage en toute sécurité. 

Les enjeux du métier de grutier sont considérables, car une seule erreur de manœuvre peut causer l’irréparable. La vigilance fait ainsi partie de ses qualités essentielles. 

Le grutier est un professionnel qualifié disposant de connaissances approfondies des machines qu’il manœuvre. Il est apte à contrôler leur équilibre, leur balancement et leur charge. La profession requiert également un grand sang-froid, car son espace de travail se situe souvent dans une cabine isolée et en altitude. Avoir le vertige est donc éliminatoire.

Quelles sont les tâches associées à la fonction de grutier ?

« Conducteur de grue », « conducteur d’engins de levage » ou encore pontier, ces différentes appellations en disent long sur la mission principale du grutier. Toutefois, le bon déroulement de cette activité implique plusieurs étapes dont il est responsable, à savoir :

S’assurer de l’amarrage des matériaux (échafaudages, parpaings, murs préfabriqués, etc.) ;

  • Assurer le contrôle de sécurité des machines et des charges ; 
  • Guider le montage, la mise en service et le démontage de la grue ;
  • Effectuer un entretien régulier du véhicule ;
  • Travailler en collaboration avec le chef de chantier pour les instructions. 

Quel est le salaire d’un grutier débutant ? Quelles sont les évolutions possibles ?

En France, un grutier débutant touche un salaire avoisinant les 25 000 € par an. Sa rémunération évolue ensuite en fonction de son expérience. Après 3 ans d’exercice, il commence à percevoir un salaire de 28 000 € par an. À partir de 5 ans d’expérience, le salaire annuel du grutier atteint les 30 000 €. Au-delà de 10 ans d’expérience, il gagne aux alentours de 34 000 € par an, soit 2800 €.

Quelles sont les formations possibles pour devenir grutier ?

Le métier de grutier nécessite des qualifications précises pouvant être obtenues à l’issue d’une formation grutier initiale ou continue. L’exercice du métier exige un Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité ou CACES « grue ». D’autre part, il faut être âgé de plus de 21 ans et détenir le permis C.

Il est possible d’accéder au métier avec un CAP Conducteur d’engins de travaux publics et carrières, un brevet professionnel de la même option ou un bac pro Maintenance des matériels, option travaux publics et manutention.

 Les demandeurs d’emploi ou ceux qui souhaitent se reconvertir professionnellement peuvent préparer le CACES en suivant une formation grutier.

Quelle évolution de carrière envisager pour un grutier ?

Le secteur du bâtiment propose énormément d’opportunités aux jeunes professionnels. Le grutier débutant commence souvent en équipe avec un conducteur senior. Il débute avec la conduite de grues à faible tonnage, puis évoluera avec le temps sur des machines d’envergure plus imposante. 

Son évolution dépend en grande partie de la complexité des engins qu’il conduit. Après plusieurs années d’expérience, le grutier peut accéder à un poste lui permettant d’encadrer une équipe. 

Pour conclure

Le grutier est très recherché sur le marché de l’emploi, notamment dans la construction. L’exercice de cet emploi nécessite des aptitudes et des certifications spécifiques reconnues. Le grutier n’a pas le droit à l’erreur et assure la conduite des matériaux lourds à l’aide des engins de levage. Informez-vous sur les formations CACES et rapprochez-vous davantage du métier dont vous rêvez !

Formez-vous avec des experts