Le mariage : Les interdits

Le choix du conjoint est une affaire individuelle ne concernant que les futurs conjoints.
Mais, dans notre société comme dans d’autres, le choix du conjoint est moins libre qu’on ne l’imagine généralement…
Il existe de nombreux interdits dans le droit français qui empêchent de se marier.
Voici un tour d’horizon des différents interdits.
Suivez le guide avec Mariage.fr.

Les interdits du mariage

Les interdits dans le droit Français

Tout d’abord, en raison de l’interdiction universelle de l’inceste, toutes les sociétés interdisent le mariage entre certains parents.

Ces interdictions ne sont pas exclusivement en rapport avec des liens de consanguinité. Ainsi le droit français prohibe le mariage entre parents et enfants, grands-parents et petits-enfants, frères et sœurs par le sang, mais également entre beau-père et bru, belle-mère et gendre.

Le droit interdit aussi la polygamie et, par conséquent, la conclusion d’un nouveau mariage tant que le précédent n’est pas dissou.

En revanche, il autorise le mariage entre cousins germains, et le tolère entre tante ou oncle et neveu ou nièce, moyennant cependant une dispense accordée par le chef de l’État.

Mariage interdits

Les interdits en bref

  • Avoir moins de 18 ans.

Une dispense peut être accordée en cas de motif grave.

  • Ne pas être sain d’esprit.
  • Avoir certains liens de parenté l’un envers l’autre.
  • Etre déjà marié…

Remplissez le formulaire pour des bons d’achat de 2000€ pour votre mariage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *